Un jour, j’ai dit que JAMAIS je ne passerai avec des sites de rencontres.

Un jour, j’ai dit que JAMAIS je ne passerai avec des sites de rencontres.

Moi vivante, JA-MAIS. Deja, parce que j’habite l’incarnation en sociabilite, alors je ne comprenais meme gui?re le concept des rencontres virtuelles. D’ailleurs aussi parce ca avait ce petit cote pathetique, ainsi, naturellement, je vaux tellement mieux que ca, MOI.

Bon, bah en vrai, a un moment, la pure vie, c’est cool, mais tu tournes en rond avec tes colli?gues qui te font approcher que des gens ainsi que eux et bien si t’es pas en couple avec un de tes potes c’est qu’il y a une raison. Bref, j’ai estime qu’il etait temps libre d’utiliser l’expression :

<

J’ai cree notre profil Tinder, pleine d’entrain ainsi que confiance en moi.

Ca doit etre l’appli la plus simpliste du monde, mais j’ai quand meme pas d’emblee compris comment ca fonctionnait. Forcement, j’ai demande a ma copine, qui s’y connait tellement bien que j’en suis venue a me demander si c’etait pas elle qui avait cree le bordel. Elle m’a aussi prevenue : les mec « likent » en masse. Di?s que ca « match », ils font le tri. Wokayyyy. Concept enchanteur, donc. Su-per.

J’ai direct range mon ego et ma confiance en moi, « matchant » systematiquement quand je « likais » quelqu’un, rapport qu’en vrai, autant moi je choisissais, autant gui?re lui.

Y’avait qu’a voir le nombre de types qui ne m’ont jamais adresse la parole suite a ces coups de foudre en rafale. Mais nullement grave, l’ego dans la poche, j’ai continue a faire le marche (parce que ca ressemble quand meme vachement a un marche (sans le son ni l’odeur (meme si parfois vaudrait plus, ca eviterait des deceptions))).

C’est au bout de 4 « fiches » que je suis tombee sur votre mec que j’avais croise dans la vraie vie, un jour, mais que j’avais jamais aborde parce que j’suis polie (et que j’avais Notre voix de Barry White grace a une bronchite, aussi) LE KARMA ! Allons-y concernant le match aussi. C’est fou comme individu est petit, j’me me sens dit (oui, j’enregistre un score de 10/10 concernant l’utilisation d’expressions bateau)

Bah je pensais pas si beaucoup dire…

Avec votre bon Karma la, j’allais peut-etre matcher avec Ryan Gosling 6 fiches apri?s, on savait gui?re, bien devenait possible

rencontre avec un cavalier

APARTE// – oui, je dis « fiche ». Je sais que votre seront des gens, mais franchement, quand t’en arrives a vous foutre sur Tinder, y’a plus de respect Afin de rien – // FIN DE L’APARTE.

Mais en fait, c’est un brin parti en couille pour les propositions et du Karma apparemment. Une fois sur deux (ou presque), j’habite tombee via des personnes que je connaissais deja (ou limite).

En fait Tinder, c’est « Copain d’Avant » geolocalise !

Fete du Mega Like, evidemment, tu penses beaucoup, j’ai commence a collectionner nos alertes sur mon portable (J’me la pete pas, rappelle-toi beaucoup, les gars likent TOUT UN CHACUN et trient apres).

Sache tout de meme que quand ton portable t’informe regulierement que tu as un match et qu’il se met a clignoter dans la totalite des sens, il ne le fait JAMAIS au moment oi? t’es a toutes les toilettes ou peinard au sein d‘ ton lit. Nooooon, il le fait quand des gens vont pouvoir profiter du spectacle et se foutre doucement de ta gueule parce que tu es sur l’appli. (C’est la que je ressors mon « y’a que les imbeciles » tout ca, bien ca.)

Mais revenons-en a une telle tripote d’individus que tu connais deja et qui, une fois t’avoir like (alors que toi non) ou « super like » (et que t’as fait mine d’ignorer), t’envoient 1 sms Afin de te dire « HEY ! Tu m’as nullement like concernant Tinder ! »

A QUEL MOMENT, quand on n’a pas « matche » dans la vraie vie alors qu’on se croise l’ensemble des heures, on va matcher concernant Tinder, mec ? Serieusement ? Reflechis bien. Voila !

Voici, Afin de toi lecteur, un petit resume de l’experience “rencontre tes « deja amis » dans un site de rencontres”:

Tes vrais potes

Ceux que tu connais par c?ur, limite, ils t’ont deja surpris a poil l’ete 2005… Neanmoins, nullement grave la, derriere leur ecran, tout a coup, tu redeviens sexuee, et PAF ils tentent. Mais toi, non, comme en 2005 quoi.

L’ex de ta pote

Ton ex

LOL. Un partout. Balle au centre.

Les colli?gues de ton ex

Qu’on appellera donc « des creves-la-faim », hein ! Eux, tu leur parles quand meme histoire de leur dire que si t’es plus avec ton ex, c’est AUSSI, et SURTOUT, avec ses colli?gues. Eux donc. Fin d’la blague.

Mes gars avec qui tu as 42 amis en commun sur Facebook

Ca, ca souhaite penser qu’on s’est forcement deja croises a un moment, et, dans le doute, tu fais la morte, parce que t’as forcement du le tomber sur relou a Notre cremaillere de Jean-Mich. Pis bien a coup tu te rends compte que le mec, il t’a reclame en ami sur facebook depuis 8 mois, en fait. Limite ca vous fera reflechir surpris la perseverance…

Le mec avec qui tu as 42 amis en commun concernant Facebook (bis)

Mais en fera, c’est lui qui t’a jamais accepte en ami il y a 8 mois. Du coup, la, tu comprends gui?re bien, ca doit etre un coup de la disette hivernale j’imagine.

Le boulanger (le facteur, l’instit de ton gosse, ton patron…)

La tu as envie de creuser un grand trou. TRES grand. Et qu’on t’y enterre vivante. A ce niveau, la souffrance mentale ne est en mesure de de toute facon pas etre pire.

Ton voisin

Oui, celui qui a 20 ans, parce que dans un moment d’egarement, t’avais place le curseur un brin large par rapport i  l’age. Le mec, tu le croises deux fois par semaine au sein d‘ l’ascenseur, tu l’as deja depanne d’un tire-bouchon et JAMAIS tu as pense que bien a coup, ces petits moments dans une boite de 1m2 allaient devenir aussi genants. Ces moments paraissent devenus genants. Crois moi sur parole.

J’ai appele ma copine pro du bouzin pour l’informer de ces rencontres virtuelles avec des gens que je connaissais deja, disant qu’au niveau du « j’ai besoin de bouger de mon reseau », c’etait quand meme vachement rate. Bon, bah apparemment, quand t’habites a Paris, tu croises pas ton voisin sur Tinder . Ou peu. Manque autant qu’a Lyon du reste. Ou alors, je connais trop de monde m’a-t-elle dit. Elle a aussi evoque « ou aussi, tu t’es deja tape tout un chacun, change de pays », mais j’imagine qu’elle est juste taquine. Hum. Bref.

J’ai arrete Tinder. Lyon est une ville trop petite pour jouer a votre jeu. J’ai tente de denicher mon ego au fond ma poche et j’habite retournee boire des bieres avec ces memes amis en vraie vie, et puis on a nombre ri en disant que finalement c’etait pas mal de nullement changer d’avis.

Schreibe einen Kommentar

Menü schließen